Les fugues

L'été est arrivé, enfin, le froid est parti et l'on peut mettre le nez dehors!
Malheureusement, c'est à ce moment que commence également le cauchemar pour nos amis ailés!

La fugue de notre cher compagnon ailé que l'on voit disparaître dans le ciel!
Il monte et monte de plus en plus haut et s'éloigne de plus en plus!
On lui crie son nom, on siffle, on pleure...
Rien n'y fait : il tourne et tourne en s'éloignant toujours plus.
Essayez de voir vers quelle direction il se dirige.

Dehors votre oiseau n'est pas dans son territoire. C'est pourquoi quand vous le perdez ainsi, il est en état de panique (il n'entend plus, ne voix plus et ne pense plus)

C'est son instinct de survie qui contrôle tout.

Il vole droit devant lui jusqu'à ce qu'il trouve un endroit pour se percher ou jusqu'à épuisement. Il cherche à se cacher, il ne reconnaît rien de ce qu'il voit et entend. Il a très peur !

Après quelques heures et parfois même quelques jours. Ce n'est qu'à ce moment, après avoir repris ses esprits que son cerveau se remet en fonction. Il se met ensuite à rechercher un élément qu'il connaît : cela peut être votre voix, un sifflement où au mieux il peut aller vers un humain amical.

Malheureusement, il ne saura pas toujours vraiment comment faire.

Si vous le retrouvez et qu'il se perche dans le plus grand arbre du voisinage, cela ne veut pas dire qu'il va descendre immédiatement. Il peut y rester pendant plusieurs jours.

N'essayez surtout pas de monter dans l'arbre, de cogner pour faire du bruit ou de faire venir les pompiers. Cela le ferait paniquer et il s'envolerait à nouveau vers d'autres sommets.

Pour les petits oiseaux (calopsitte, perruche, inséparable...), on peut essayer de l'attirer avec sa cage, avec de la nourriture, il pourrait être attiré par des fruits ou un aliment préféré que vous tenez dans votre main en l'appelant ou en le déposant à un endroit qu'il pourra voir. On peut aussi placer une cage avec un oiseau de son espèce pour essayer de l'attirer. Vous pouvez également essayer de l'appâter le bruit de l'eau que l'on verse dans un contenant de métal. Parfois, la soif le fera descendre.

Si malheureusement il est parti, sans que vous ne sachiez où, et que vous voulez retrouver votre oiseau de tout votre cÅ“ur voici quelques conseils à suivre :

Il est extrêmement important de faire savoir au plus grand nombre de gens possibles que votre oiseau est en fugue.
Car si personne ne sait que vous avez perdu votre compagnon ailé et que si quelqu'un le trouve, il ne saura pas à qui il appartient.

  • Premièrement, vous le dites à tous vos voisins et demandez de le dire à leurs enfants afin qu'ils le disent au voisinage.
  • Vous pouvez demander à la radio qu'il passe un petit communiqué (que vous avez perdu votre oiseau avec une brève description)
  • Mettre des affiches (description de l'oiseau, où et quand vous l'avez perdu et inclure si possible une photo) dans les dépanneurs, les commerces, les animaleries et les écoles, annonçant la perte de votre compagnon.
  • Avertir la SPCA, la fournière et les cliniques vétérinaires de votre région.
  • Mettre des petites annonces dans les sites électroniques tels que www.kijiji.ca, www.lbr.ca, etc. c'est gratuit en plus !
  • Annoncer la perte e votre oiseau dans votre journal local.

Surtout, ayez confiance, beaucoup sont retrouvés!
Quelques jours voire même quelques semaines peuvent passer
Mettez toutes les chances de votre côté en effectuant les recherches pour le trouver!

Chargement...